John Gould (1804-1881)

Ornithologue et naturaliste britannique, John Gould est le mari d'Elizabeth Gould (née Coxen). D'abord taxidermiste, ses compétences lui permettent d'obtenir un poste important au muséum de la Zoological Society of London en 1827. Fonction grâce à laquelle il découvre en premier les collections d'oiseaux envoyées à la Société, qu'il décrit dans des ouvrages à paraître dès 1830 et dans lesquelles Elizabeth Gould et Edward Lear fournissent des illustrations. En 1838, les Gould voyagent jusqu'en Australie pour y étudier les oiseaux et réaliser le premier travail scientifique à leur sujet. Il publie le compte-rendu de ses observations dans "The Birds of Australia", paru en sept volumes entre 1840 et 1848, dans lequel il présente 600 oiseaux dont 328 alors inconnus de la science. Il publie également "A Monograph of the Macropodidae, or Family of Kangaroos" en 1841-1842 et "Mammals of Australia" entre 1849 et 1861. Passionné d'oiseaux-mouches tout au long de sa vie, il voyage avec son second fils aux Etats-Unis en 1857 afin de tenter de les apercevoir. Les conditions du voyage de son retour ne lui permettent malheureusement pas de ramener des espèces vivantes au Royaume-Uni. Il publie finalement "Monograph of Trochilidae" en 1861, et continuera de publier ses ouvrages ornithologiques jusqu'à sa mort en 1881, dont "The Birds of Asia" , "The Birds of Great-Britain", dont le succès est énorme, puis "The Birds of New-Guinea", dont la parution n'est pas achevée quand il décède.

22 articles

22 articles