Dictionnaire universel d'histoire naturelle, 1841-1849

Le Dictionnaire universel d'histoire naturelle est une oeuvre monumentale, résultat de l'ambition et de la rigueur scientifique de Charles Henry d'Orbigny. Elle se présente comme une synthèse exhaustive et accessible des connaissances en histoire naturelle du XIXe siècle. Publié initialement entre 1841 et 1849, l'ouvrage est composé de treize volumes de texte et trois tomes de planches, offrant ainsi une riche documentation illustrée sur les diverses branches des sciences naturelles. L'intention derrière cette entreprise était de créer une œuvre de référence, non seulement précise et détaillée, mais aussi accessible à un public cultivé, à une époque l’histoire naturelle se structurait en une véritable science de la nature.

L'œuvre récapitule et complète les informations présentées dans les encyclopédies antérieures, les anciens dictionnaires scientifiques, les œuvres de Buffon, Linné, Reaumur, Lamarck, etc, et divers traités spécialisés. Elle vise à fournir une description complète des êtres et phénomènes de la nature, l'étymologie et la définition des termes scientifiques, et les applications pratiques des éléments organiques et inorganiques dans des domaines variés comme l'agriculture, la médecine et les arts industriels.
Charles Henry d'Orbigny, qui prit la relève scientifique de son père Charles-Marie d'Orbigny, suivit d'abord une formation médicale avant de se tourner vers les sciences naturelles, avec une attention particulière pour la géologie. Dès 1835, il rejoignit le Muséum d'histoire naturelle de Paris en tant qu'aide-naturaliste, où il publia divers ouvrages et articles scientifiques. Malgré la reconnaissance de ses pairs pour son expertise, sa renommée fut quelque peu éclipsée par celle de son frère, Alcide d'Orbigny, célèbre pour ses voyages scientifiques en Amérique du Sud.

Le Dictionnaire se distingue par sa volonté de préciser l'étymologie des noms de genre et des principaux termes scientifiques, ce qui témoigne de l'engagement des auteurs à clarifier et à vulgariser les connaissances scientifiques pour les rendre accessibles à un public plus large. Cette œuvre représente donc une contribution significative à l'effort de systématisation et de vulgarisation des sciences de la nature, qui à cette époque connaissaient une expansion et une spécialisation rapide.

7 articles

7 articles